Construction radeau teambuildingLa « survie » est une tendance actuelle forte, en témoigne le succès des émissions telles que « Survivors » ou son équivalent français « Koh Lanta ». Repousser ses limites, affronter ses peurs, faire appel à des instincts primitifs… la survie permet à ceux qui s’y collent de se remettre en question et de faire appel à des capacités souvent insoupçonnées, bien loin de leurs habitudes de la vie quotidienne. Dans le monde de l’entreprise, même si nous n’évoluons pas dans une « jungle » à proprement dit, les responsables RH comprendront très vite tout l’intérêt de développer chez leurs collaborateurs les qualités inhérentes à la survie. Sans pour autant envoyer vos équipes 10 jours sur une ile déserte, des stages de survie adaptés existent aujourd’hui pour vous permettre de tirer le meilleur de vos équipes. Car plusieurs problématiques RH très importantes sont adressées via la survie :

Décupler le potentiel individuel (la confiance en « moi »)
Au quotidien, chacun occupe « sa place » au sein de l’entreprise. Les collaborateurs font appel aux capacités pour lesquelles ils ont été embauchés, sans pour autant chercher à développer celles qui sont enfouies et qu’ils ne soupçonnent même pas.  En situation de survie, c‘est l’instinct qui prime. Le déploiement de leur énergie cachée est primordial dans cette expérience hors cadre. Les certitudes de chacun sont remises en question et tous doivent donner le meilleur d’eux-mêmes pour leur bien et pour celui de leur équipe. Chacun prend conscience de la responsabilité qui lui incombe, ce qui force au dépassement de soi. Les participants sont capables de survivre avec presque rien et réalisent que ce qui peut leur paraître impossible est en fait réalisable.

Renforcer la cohésion d’équipe (la confiance en « nous »)
En mode « survie », les collaborateurs sont face à eux-mêmes mais surtout face à la nécessité de collaborer. Ils sont capables de transcender leurs habitudes d’entraide et leur potentiel individuel pour la survie de l’équipe. Dans ce cadre, l’effort consenti favorise la confiance en la capacité du groupe et envers les autres puisque nous sommes incités à montrer ce dont nous sommes capable en tant que groupe pour atteindre les objectifs. Rapidement, ils réaliseront que chaque membre du groupe est indispensable et que l’on se doit de compter sur les autres et réciproquement. En plus du bénéfice induit par cette conclusion, de réelles amitiés se lient entre les collaborateurs durant ces stages – en occultant, pour un temps, les barrières hiérarchiques.

Développer la résistance au stress
Enfin, le stage de survie permet aux collaborateurs de mieux appréhender leurs émotions puisqu’ils apprennent à réagir et à construire dans un contexte émotionnel stressant. Le fait de se « débrouiller » sans le confort du quotidien est une immersion dans une « situation de crise » et permet de préparer les collaborateurs à des situations de travail plus stressantes que le cadre habituel. En analyse post-stage, on pourra étudier et transposer les situations et les réactions de chacun de manière à mieux comprendre les mécanismes et développer des outils propices à la sortie d’une situation de crise dans un cadre professionnel.

En ces périodes économiques instables et très concurrentielles, les entreprises ont tout intérêt à capitaliser sur leurs ressources humaines, véritable levier au service de leur compétitivité. Grâce aux multiples valeurs qu’il dégage et aux problématiques RH auxquelles il répond, le stage de « survie », peut bénéficier à chaque entreprise et à toutes les situations de travail. L’agence de communication et organisation d’événements La Créative Boutique a développé une offre spécifique pour les entreprises, et nous saurons trouver un environnement et une immersion adaptée à vos attentes. Contactez-nous !!

Photo : team-building survie Septembre 2013.